Chronologie du préscolaire

Cette chronologie, toujours en construction, s’inspire de celle publiée en 1999 par Jean-Noël Luc. Pour les sources utilisées, se reporter à la bibliographie de la chronologie.

1529 – 1531 – 1630 – 1652 – 1657 – 176217701774178017821798179918011802180318041805180618071808181418151816181818191820182318241825182618271828182918311832183318341835183618371838183918401841184219431845184618481849185018511854185518561857185818591860186118621863186718681869187018711872187318741876187718781879188018811882188318841886188718881889189018921894189518981901190219041905190619071908190919101911191219131914191519171918191919211922

1529

– Erasme, Declamatio de pueris statim ac liberater instituendis

1531

– Juan Luis Vives, De Disciplinis

1631

– Comenius, Information sur l’école du giron maternelle

1657

– Comenius, Orbis Pictus

1658

– Comenius, La grande didactique

1762

France

– Rousseau (J.-J.), Emile ou de l’éducation

– Rousseau (J.-J.), Du contrat social

1770

Allemagne

Johann Bernhard Basedow (1724-1790), qui rédige son Elementarwerk (1774), envisage de créer une pension pour dix enfants pauvres de 5 à 7 ans.

luc1997, 15

– Johann Bernhard Basedow, Livre méthodique pour les pères et mères

France

Le pasteur Jean-Frédéric Oberlin (1740-1826) ouvre une école à tricoter à Ban-la-Roche (Bas-Rhin). De jeunes filles (les conductrices de l’enfance) enseignent à des enfants de 4 à 7 ans le tricot, des prières en français et des éléments d’histoire naturelle et de géographie.

luc1997, 15

1774

Allemagne

– Johann Bernhard Basedow, Elementarwerk zum Unterricht der Jugend, 4 vol. (trad. fr. Michel Hubert la même année, Manuel élémentaire d’éducation : I ; II ; III ; IV)

Suisse

Pestalozzi organise à Birr, dans sa ferme qui baptise “Neuhof” (nouvelle ferme), une école fermière expérimentale ou il accueille 35 enfants pauvres de six à 16 ans.

lascarides2000, 55

1780
1782

Allemagne

Naissance de Friedrich Fröbel (mort en 1852)

1797

– Pestalozzi, Mes recherches

1798

Angleterre

– Edgeworth (R. L.), Practical Education

lascarides2000, 50

1799

Danemark

La municipalité de Copenhague envisage la fondation d’établissements particuliers dédiés à l’éducation des jeunes enfants.

luc1997, 15

Suisse

Johann Heinrich Pestalozzi,est instituteur à Burgdorf, il essaie d’adapter l’enseignement de la lecture et du calcul à des enfants de 5 à 8 ans.

luc1997, 15

1801

France

La marquise Adélaïde de Pastoret (1765-1843), vice présidence de la Société de la Charité maternelle, ouvre une salle d’hospitalité à Paris. Elle accueille 12 jeunes enfants (la plupart ne sont pas encore sevrés).

luc1997, 15

Suisse

– Pestalozzi (H.), Wie Gertrud ihre Kinder lehrt (Comment Gertrude instruit ses enfants)

lascarides2000, 58

1802

Allemagne

La princesse Pauline de Lippe-Detmold organise des lieux d’accueil pour les moins de 7 ans, les Aufbewahrungs-Anstalt, ouverts entre juin et octobre. On y donne des leçons de tricot, de catéchisme et de vocabulaire allemand.

luc1997, 15

Irlande

La pédagogue irlandaise Marie Edgeworth visite effectivement la salle d’hospitalité de Paris.

luc1999a

1803

Allemagne

Friedrich Froebel ouvre l’Allgemeine deutsche Erziehungsansta (Institut allemand d’éducation générale) à Griesheim (Thuringe)

1804

Etats-Unis

William Maclure part en visite en Suisse pour voir l’Institut de Pestalozzi à Yverdon, il fondera un institut analogue à Philadelphie l’année suivante.

lascarides2000, 61

Allemagne

L’établissment de Froebel est déplacé à Keilhau.

1805

Allemagne

Wolke, un collaborateur de Basedow, invite les mères bourgeoises à organiser pour garder et éduquer leurs jeunes enfants à tour de rôle.

luc1999a

– Froebel (F.), Menschenerziehung (L’éducation de l’homme)

Suisse

Fröbel rend visite à Pestalozzi à Yverdon.

1806

Allemagne

Un projet de loi prévoit la création d’une Warteschule (école gardienne) pour toutes les communes du grand-duché de Berg qui comptent plus de 60 enfants scolarisés.

luc1997, 15

Prusse

Un décret encourage la création de Bewahranstalten (garderies) et de Kleinkinderschulen (écoles de jeunes enfants) en Prusse.

1807

Allemagne

Johann Georg Wirth fonde la garderie d’Augsbourg

1808

Allemagne

Le professeur Ludwig Ewald de Brême, conseille de rassembler les enfants “qui n’apprennent pas encore mais jouent seulement” dans des garderies tenues par des éducatrices.

luc1999a

Suisse

Fröbel retourne voir Pestalozzi, il reste à Yverdon jusqu’en 1810.

1814

Allemagne

L’État du Scheleswig-Holstein réglemente des Aufsichtsschulen (école de surveillance) destinée au enfants de 4 à 7 ans.

luc1997, 16 ; luc1999a

Hollande

On recense plusieurs centaines d’écoles enfantines spontanée appelées bevaar schoolen.

luc1997, 16

1815

Suisse

Marie-Anne Calame ouvre près de Neuchâtel l’asile-pension de Billodes où l’on accueille les enfants abandonnés dès deux ans.

luc1999a

1816

Écosse

L’entrepreneur et philanthrope Robert Owen organise, à New Lanark, une Infant School au rez-de-chaussé de son Institut pour la formation du caractère. On y pratiques les marches rythmées, l’écriture, le calcul, l’histoire naturelle et la géographie. L’institut est destiné à accueillir les enfants des ouvriers de la manufacture dont Owen est propriétaire. C’est James Buchanan, un employé de la manufacture, qui est chargé de l’enseignement préscolaire.

luc1997, 16

– Owen (R.), A New View of Society Or, Essays on the Principle of the Formation of the Human Character, and the Application of the Principle to Practice

1818

Allemagne

Pestalozzi écrit un livre sur l’éducation du jeune enfant, Letters on early education adressed to J.P. Greaves, il sera publié en 1827

lascarides2000, 60

1819

Angleterre

Lord Brougham et d’autres notables ouvrent à Londres le Westminster Free Day Infant Asylum sur le modèle de New Lanark. D’autre Infant school sont ouvertes à Brewers Green (Westminster), sous la direction de James Buchanan et à Quaker Street (Spitafields) sous la direction de Samuel Wilderspin

luc1997, 16

1820

Angleterre

– Owen (R.), An Outline of the System of Education at New Lanark

1823

Angleterre

– Wilderspin (S.), Infant education or pratical remarks on the importance of educating the infant poor from the age of eighteen months to seven year

France

Jullien (M.-A.), Notice sur la colonie industrielle de New-LanarkMarc-Antoine Jullien, cofondateur de la Société pour l’instruction élémentaire et de la Société de la Morale chrétienne raconte sa visite à New Lanark.

luc1997, 17

– Marc-Antoine Jullien, « Notice sur la colonie industrielle de New-Lanark, en Ecosse, fondée par M. Robert Owen », Revue encyclopédique, t. 18, avril 1823, pp. 1-25

1824

Angleterre

Fondation de la société des Infant schools.

Etats-Unis

Robert Owen fonde une nouvelle Infant School à New Harmony (Indiana)

lascarides2000, 75

France

Joseph-Marie Gérando (1772-1842), co-fondateurs des même associations que Marc-Antoine Jullien, visite les Infant School de Londres. Il soumet au conseil général la proposition de fonder une Infant School en France, la proposition est rejetée.

luc1997, 17

1825

Allemagne

Les communes du Hesse-Cassel ont l’obligation d’avoir une pièce réservée aux jeunes enfants dans les Maisons des pauvres

France

En avril, Joseph-Marie Gérando fait l’éloge des Infant School lors d’une soirée chez Benjamin Delessert, membre de la Société philantropique. Sont présentes : Émilie Mallet (Mme Jules Mallet) et sa nièce Amélie Nau de Champlouis (Mme Claude Nau de Champlouis). Suite à cette rencontre, Emilie Mallet lira les manuels de Samuel Wilderspin et de Thomas Pole que Gérando à rapporté de Londres ; elle en fait traduire plusieurs chapitre et rédige un prospectus de souscription pour financer l’ouverture de ce qui sera, l’année suivante, la première salle d’asile de France.

luc1997, 17-18

1826

Allemand

Le livre de Samuel Wilderspin (1823) est traduit en allemand.

budde1999

Etats-Unis

Fondation de la New York City Infant School Society, première société philantropique pour l’éducation enfantine aux Etats-Unis.

France

La première salle d’asile est fondée à Paris, rue du Bac, par le Comité de dames, présidé par Adélaïde de Pastoret et qui comprend Emilie Mallet et Amélie Nau de Champlouis. La salle est partiellement financée par souscription, partiellement par le Conseil général des hospices qui fournit aussi le local. La congrégation de la Providence de Portieux y envoie deux religieuses. La salle d’asile est ouverte de 8h à 19h, une centaine d’enfant de 18 mois à 7 ans y sont accueillis.

luc1997, 16, 19

Suisse

Des associations de dames fondent des écoles de petits enfants à Genève et à Lausanne.

luc1997, 16

– Pestalozzi, Le chant du cygne

1827

Belgique

Ouverture des premières Bewaarscholen (écoles gardiennes) à Bruxelles.

France

Jean-Denys Conchin (1789-1841), avocat, collaborateur du Conseil général des hospices et maire du 12e arrondissement (alors arrondissement le plus pauvre de Paris), fonde une deuxième institution préscolaire : il loue deux pièces rue Saint Jacques et y installe des enfants sous la surveillance d’une mère et de sa fille.

luc1997, 19

Eugénie Millet (1800-1873), mandaté par Jean-Denys Conchin, part visiter les Infant School de Londres et de Spitafields. Peu après, Conchin part lui-même en visite à Londres où il consulte notamment les manuels anglais.

luc1997, 20

Prusse

Décret sur la création des Kleinkinderschulen (écoles pour tout-petits).

1828

Danemark

Une Société de dame charitable crée la premièe salle du Danemark à Copenhague.

luc1999a

France

Eugénie Millet, participe à l’organisation de deux nouvelles salles d’asiles à Paris, rue des Martyr et rue des Vinaigriers.

luc1997, 20

Jean-Denys Cochin ouvre une maison complète d’éducation à Paris, rue Saint Hyppolite. C’est le premier établissement scolaire français qui prend la forme d’une école polyvalente. Cochin finance lui-même son école qui sera rachetée 15 mois plus tard par la municipalité. L’école enfantine accueille 200 usagers pris en charge par Conchin et par Eugénie Millet. Par la suite, Eugénie Millet donnera un cours normal dans cet établissement (jusqu’en 1846).

luc1997, 20

Le Conseil général des hospices approuve un règlement qui confie la direction des salles d’asiles de Paris à des comités d’arrondissement et à une Société des dames, chargée, simultanéement, de diffuser la salle d’asile dans toute la France.

luc1997, 21

– Millet (E.), Observations sur le système des écoles d’Angleterre pour la première enfance établies en France sous le nom de salles d’asile

Hongrie

La comtesse de Thérèse Brunswick fonde la première école enfantine de Hongrie à Buda.

luc1999a

Italie

A Crémone, l’abbé Ferrante Aporti ouvre la première scuola infantile d’Italie.

luc1997, 16 ; luc1999a

1829

Prusse

Le conseiller Turk organise la première salle d’asile de Prusse à Postdam.

luc1997, 16

28 octobre 1829 – Arrêté du Conseil général des Hospices de Paris relatif à l’administration et au financement des salles d’asile de la capitale

France

Début de la monarchie de Juillet

– Lasteyrie (C.), Des écoles des petits enfants des deux sexes de l’âge de 18 mois à 6 ans…

– Monod (J.-P.), Notice sur l’école des petits enfants établie à Genève

1831

Etats-Unis

– Alcott (A. B.), Observations on the principles and methods of Infant Instruction

France

A Strasbourg, des dames (dont Amélie Nau de Champlouis, épouse du préfet du Bas-Rhin) organisent une souscription en faveur des salles d’asiles en association avec la Société pour l’extinction de la mendicité. Des salles d’asiles ouvrent l’année suivante.

luc1997, 26

A Lyon, la municipalité institue une Comission chargée de présenter un plan d’organisation des salles d’asiles.

luc1997, 27

3 février 1830 – Arrêté du Conseil général des Hospices instituant le comité des Dames des salles d’asile de Paris

1832

France

Ouverture de la première salle d’asile d’Anger par Jospeh Rey, magistrat inspiré par le socialisme utopique. D’autres salles ouvrent à Lyon, Marseille et Brest.

luc1997, 26

1833

Angleterre

Factory Act interdisant le travail des enfants de moins de 9 ans.

lascarides2000, 78

France

De nouvelles salles d’asiles en France. Un comité souscripteur ouvre 3 salles d’asiles à Rouen avec l’aide de la municipalité. A Arras, une association de association de dame (qui inclut Amélie Nau de Champlouis qui suit son mari alors nommé préfet du Pas-de-Calais).

luc1997, 26

28 juin 1833 – Loi sur l’instruction primaire (loi Guizot)

5 mars 1833 – Circulaire aux préfets accompagnant l’envoi d’une brochure sur la formation et la tenue des salles d’asile

4 juillet 1833 – Circulaire aux recteurs, relative à l’exécution de la loi du 28 juin 1833, concernant l’instruction primaire

– Conchin (J.-D.), Manuel des fondateurs et directeurs des premières écoles de l’enfance (5e édition en 1857)

– Nau de Champlouis (A.), Instruction élémentaire pour la formation et la tenue des salles d’asile de l’enfance (publié anonymement)

Italie

– Aporti (F.), Manuale di educazione ed admaestramento per le scuole infantili

1834

France

Début des tensions entre le comité des dames qui demande au prefet de Seine le droit de conserver l’autorité dans la nomination des maîtresses des salles d’asiles. Un premier compromis abouti à la possbilité, pour le comité des dames, de présenter et de révoquer des maîtresse, tout en faisant dépendre l’inspection du comité d’instruction primaire. Ces tensions aboutissent à la démission du comité des dames en 1836.

luc1997, 29

De nouvelles salles d’asiles en France. Ouverture de deux salles d’asiles à Bordeaux (une fondée par la municipalité, l’autre par l’abbé Dupuch), une à Mulhouse (initiative d’un bureau de bienfaisance). Une autre à Nantes, gérée par deux comités : un comité des hommes qui gère les questions matérielles et un comité des dames qui assurent la surveillance quotidienne de la salle d’asile. Ouverture à Verviers d’une école gardienne par Mme de Biolley

luc1997, 26 ; luc1999b

François Guizot désigne Jean-Denys Cochin pour représenter le Comité des dames.

luc1997, 33

27 avril 1834 – Circulaire aux préfets relative aux obligations imposées aux communes en ce qui concerne l’instruction primaire

Mallet (E.) – De la direction morale des salles d’asile et des comités de surveillance

Italie

Ouverture d’une scuola infantile par le comte Guicciardi à Florence

1835

France

Jean-Denys Cochin fonde la revue L’Ami d’enfance

luc1997, 20

De nouvelles salles d’asiles en France. Deux à Nantes, trois à Lille (2 par la municipalité, le troisième par un comité de bienfaisance), deux à Tour (la première grâce à une donation, la deuxième est ouverte par la municipalité), même situation à Caen (deux salles d’asile, la première d’une initiative philanthropique, la seconde de la municipalité).

luc1997, 26

1836

Angleterre

Fondation de la Home and Colonial Infant School Society (Société des infant schools métropolitaines et coloniales)

Allemagne

Theodor Fliedner fonde le premier établissement de formation pour les institutrices des écoles enfantines dans la maison des diaconesses de Kaiserswerth.

France

Démission collective du comité des dames le 12 décembre suite à la décision du conseil municipal de Paris de transférer le buget des salles d’asile sur celui de la ville.

luc1997, 32

On compte 24 salles d’asiles à Paris qui enregistrent 5000 enfants.

luc1997, 23

9 avril 1836 – Circulaire aux recteurs et aux préfets relative à l’établissement et à l’organisation des salles d’asile

Italie

Giuseppe Sacchi ouvre une scuola infantile à Milan.

Suisse

Friedrich Froebel ouvre sont école enfantine à Burgdorf

luc1997, 24

1837

Allemagne

Friedrich Froebel ouvre à Blankenburg, Anstalt fur Kleinkinderpflege (Institution pour les petits enfants), rebaptisé trois ans plus tard Kindergarten.

luc1999a

France

22 juin 1837 – Circulaire aux recteurs relative à l’emploi de livres dans les écoles primaires et les salles d’asile

22 décembre 1837 – Rapport de Salvandy et ordonnance royale sur l’organisation des salles d’asile

Italie

Le pape Grégoire XVI condamne les scuole infantili.

1838

Espagne

Première escuela de pârvulos d’Espagne fondé par la Sociedad para Propagar y Mejorar la
Educaciôn del Pueblo
(Société pour la propagation et l’amélioration de l’éducation populaire).

France

Jean-Denys Conchin préside la commission d’examen des salles d’asiles de la Seine.

luc1997, 20

24 avril 1838 – Arrêté relatif à la tenue des salles d’asile

1839

Allemagne

Friedrich Froebel forme les premiers éducateurs de jeunes enfants, les « chefs de jeu » à Blankenburg.

Interdiction d’enseigner les disciplines scolaires dans les Kleinkinderbewahranstalten (garderies).

Prusse

Les Warteschulen sont considérées comme des établissement d’éducation.

1840

La France compte 1500 salles d’asile, le royaume britannique, 300 infant school, la Belgique, 400 bewaar-scholen (écoles gardiennes), l’Italie, plus de 150 scuole infantili.

luc1999a

Allemagne

Froebel crée officiellement l’Allgemeiner Deutscher Kindergarten (Jardin d’enfants
allemand) à Blankenburg.

Belgique

– Biolley (R.), Manuel à l’usage des écoles gardiennes (2e édition en 1856)

Espagne

– Montesino (P.), Manuel para los maestros de escuelas de pârvulos (Manuel pour les maîtres des écoles enfantines)

1841

Allemagne

Johannes Fôlsing fonde à Darmstadt une Kleinkinderschule fiir hôhere Stànde (école enfantine pour les enfants des classes aisées)

France

Juillet 1841 – Lettre de la Commission supérieure des salles d’asile aux Dames inspectrices

1842

Allemagne

Fermeture du jardin d’enfants de Blankenburg.

Belgique

Première loi organique sur l’enseignement primaire qui prévoit de subventionner des écoles gardiennes.

France

Mars 1842 – Lettre de La Commission supérieure des salles d’asile aux Dames inspectrices

1843

Allemagne

– Froebel (F.), Mutter und Koselieder (Chants de la mère)

1845

Allemagne

Mort de Friedrich Froebel à Bad Liebenstein

France

2 août 1845 – Circulaire aux recteurs relative à la surveillance des salles d’asile par les inspecteurs primaires

9 août 1845 – Circulaire aux préfets relative aux demandes de secours pour la fondation des salles d’asile et d’asiles-ouvroirs

1846

France

11 septembre 1846 – Circulaire aux préfets relative au vote de subventions pour les salles d’asile par les Conseils généraux

– Pape-Carpantier (M.), Conseils sur la direction des salles d’asile

1847

Belgique

Zoë Gatti de Gamond devient la première inspectrice des écoles gardiennes, des écoles primaires et des écoles normales de filles en Belgique.

France

Émilie Mallet organise la première école normale des salles d’asiles appelé École maternelle normale en 1848, puis Cours Pratique en 1852

luc1997, 25

1848

Allemagne

Des enseignants organisent un pétition à l’adresse du Parlement de Francfort pour réclamer la reconnaissance des jardins d’enfants comme la première étape du cursus scolaire.

France

Deuxième République

L’arrêté du 25 avril 1848 défini les salles d’asiles comme des « établissement d’instruction publique » qui sont alors renommée en « école maternelle ». Émilie Mallet résiste à ce changement d’appellation. Le projet de loi du 15 décembre 1848 requalifie l’institution sous le titre de « salle d’asile ».

luc1997, 35

15 décembre 1848 – Rapport et Proposition de loi sur l’enseignement primaire

– Pape-Carpentier (M.), Enseignement pratique dans les salles d’asile ou premières leçons à donner aux petits enfants

1849

France

13 avril 1849 – Arrêté fixant le règlement de l’École normale des salles d’asile

Grande Bretagne

– Owen (R.), The Revolution in the Mind and Practice of the Human Race

1850

France

15 mars 1850 – Loi relative à l’enseignement

19 août 1850 – Circulaire aux préfets relative aux écoles de filles et aux salles d’asile

1851

Angleterre

Bertha et Johannes Ronge ouvre le premier Kindergarten anglais à Bloomsbury (Londres)

Belgique

– Gatti de Gamond (Z.), Manuel des salles d’asile et des écoles primaires, avec un questionnaire d’après la méthode de Pestalozzi, contenant les notions les plus élémentaires des sciences naturelles (ouvrage rédigé pour le compte du gouvernement)

Prusse

Le royaume de Prusse interdit les Kindergarten.

1852

Allemagne

Mort de Friedrich Fröbel (naissance en 1782)

1854

Allemagne

August Kôhler ouvre, à Gotha, un Kindergarten et d’un institut de formation d’éducatrices

Angleterre

Séjour de Mme Marenholtz-Bülow à Londres

France

16 mai 1854 – Décret créant le Comité central de patronage des salles d’asile

31 octobre 1854 – Circulaire aux préfets relative aux nouvelles attributions qui leur sont confiées par la loi du 14 juin 1854 sur l’administration de l’Instruction publique

1855

Angleterre

Ronge (B. & J.), Practical Guide to English Kindergarten

France

La baronne de Marenholtz-Bülow arrive à Paris pour faire la promotion du Kindergarten de Fröbel. Elle rencontre notamment Emilie Mallet et Firmin Marbeau (fondateur des crèches). Expérimentation de la méthode Froebel au Cours pratique.

luc1993

21 mars 1855 – Rapport à l’Empereur et Décret organisant les salles d’asile

22 mars 1855 – Rapport à l’Impératrice et arrêté réglant le régime des salles d’asile (recrutement exclusif d’un personnel féminin, nomination d’une inspectrice générale dans chaque académie)

18 mai 1855 – Circulaire aux préfets relative à l’exécution du décret du 21 mars 1855

16 juin 1855 – Circulaire accompagnant l’envoi du décret du 21 mars du règlement du 22 mars et des instructions du 18 mai 1855 aux recteurs

– Marenholtz-Bülow (B.), Les jardins d’enfants de Frédéric Froebel, nouvelle méthode d’instruction et d’éducation

Italie

– Sacchi (G.), Gli asili infantili e la Civiltà cattolica (Les salles d’asile et la manière de vivre catholique)

1856

Etats-Unis

Fondation du premier Kindergarten américain à Watertown (Wisconsin) par Margarethe Meyer Schurz, qui fut initiée aux méthodes de Kindergarten par Fröbel. L’établissement est de petit dimension : il accueille 6 enfants, inclaunt la fille de Schurz qui a 3 ans et 4 cousins. On y parle allemand.

wollons2000

France

Plusieurs articles sur le système de Fröbel sont publié dans L’Ami de l’enfance, trois de la baronne de Marenholtz.

luc1993

14 février 1856 – Circulaire aux recteurs relative au certificat d’aptitude à la direction des salles d’asile

15 mars 1856 – Lettre du Président du Comité central de patronage des salles d’asile aux maires, présidents des comités locaux

1857

Belgique

Séjour de Mme Marenholtz-Bülow à Bruxelles.

Ouverture du premier Kindergarten de Belgique à Bruxelles.

luc1993

France

28 mars 1857 – Arrêté relatif aux salles d’asile modèles

– Cerise (L.), Le médecin des salles d’asiles

1858

Etats-Unis

Caroline Louise Frankenburg, élève de Fröbel ouvre un Kindergarten à Columbus (Ohio)

wollons2000

France

Pape-Carpantier (M.), Histoires et leçons de choses pour les enfants

1859

Belgique

Jacobs (J.-F.), Manuel pratique des jardins d’enfants de Frédéric Froebel, à l’usage des institutrices et mères de famille, composé sur les documents allemands (ouvrage préfacé par Marenholtz)

France

5 août 1859 – Rapport à l’Impératrice et arrêté relatif au règlement et au régime intérieur des salles d’asile (allègement du programme des salles d’asiles)

2 décembre 1859 – Circulaire aux recteurs accompagnant l’envoi de l’arrêté du 5 août 1859

1860

Allemagne

Début de la revue Kindergarten, Bewahr-Anstalt und Elementar-Klasse

Johanna Goldschmidt fonde à Hambourg la Hamburger-Froebel-Verein (Association Froebel de Hambourg) ainsi qu’un centre de formation pour éducatrices.

Italie

Le règlement sur l’enseignement primaire souligne la fonction d’assistance des scuole infantili

Prusse

Fin de l’interdiction des Kindergarten

1861

Etats-Unis

Adolph Douai ajoute un Kindergarten dans son école allemande-americaine à Newark (New Jersey), un autre Kindergarten est également ouvert dans une école à Hoboken

wollons2000

Allemagne

Marenholtz-Bülow fonde la revue Pädagogik der Gegenwart

Marenholtz-Bülow ouvre un Volkskindergarten (jardin d’enfants populaire) à Berlin

– Morgensterin (L.) (dir.), Parodies der Kindheit (Le Paradis de l’enfance)

1862

Espagne

Création d’une École enfantine modèle à Barcelone

1863

Etats-Unis

– Peabody (E.), Kindergarten Guide

wollons2000

Espagne

L’Arte de educar. Curso completo de pedagogia teôrico-prâctica aplicada a las escuelas de pârvulos (l’Art d’ éduquer. Cours complet de pédagogie théorique et pratique appliquée aux écoles enfantines)

1865

Etats-Unis

William N. Hailmann ajoute un Kindergarten dans son école allemande-americaine à Louisville (Kentucky)

wollons2000

1867

France

Marie Pape-Carpantier donne des conférences à la Sorbonnes sur la méthode des salles d’asile à l’occasion de l’Exposition de 1867.

12 mai 1867 – Circulaire aux préfets relative à l’exécution de la loi du 10 avril 1867

1868

France

– Pape-Carpantier (M.), Enseignement par les yeux. Zoologie des salles d’asile et des écoles élémentaires (1868-1869) (9e édition en 1911)

1869

Etats-Unis

– Wiebe (E.), The Paradise of Childhood, un guide pour Kindergarten publié par un fabriquant de jouet, Milton Bradley

wollons2000

France

10 mai 1869 – Circulaire aux déléguées spéciales des salles d’asile relative aux limites de l’enseignement à donner dans ces institutions

14 juin 1869 – Circulaire aux préfets relative à la distribution d’aliments chauds aux enfants des salles d’asile

1870

Allemagne

Adolf de Bissing auf Beerberg fonde la revue Die christliche Kleinkinderschule (L’école maternelle chrétienne)

Ouverture à Munich du Fröbel-Seminar (Cercle d’études Fröbel)

France

Troisième République

1871

Allemagne

Création de l’Oberlin-Verein, groupe associatif réunissant des écoles maternelles évangéliques

Etats-Unis

Une présentation du Kindergarten est donnée à la convention de la German-American Teachers Union a Cincinnati (Ohia), une autre l’année d’après à Hoboken (New Jersey).

wollons2000

Italie

Marenholtz-Bülow en voyage en Italie

1872

Allemagne

Henriette Goldschmidt et Auguste Schmidt rédigent une pétition réclamant l’intégration des jardins d’enfants dans le système scolaire allemand.

France

Création de la Société pour la propagation des nouvelles méthodes d’enseignement dans les écoles et les salles d’asile, rebaptisée ensuite Société Froebel

1873

France

– Delon (C. & F.), Méthode intuitive. Exercices et travaux pour les enfants selon la méthode et les procédés de Pestalozzi et de Froebel (5e éditon 1897)

1874

Allemagne

Henriette Schrader-Breumann (nièce de Froëbel et directrice d’un Volkskindergarten) crée la Verein fur Volkserziehung (Association pour l’éducation populaire), centre évangélique de formation des éducatrices.

Angleterre

Fondation de English Fröbel Society

Espagne

L’école normale des institutrices de Madrid crée unee classe de pédagogie spéciale d’après la méthode de Froebel.

L’ordonnance du 31 octobre charge l’École normale centrale enfantine (l’école de Virio) d’expérimenter la méthode de Froebel.

– Pedro de Alantara Garcia, Froebel y los Jardines de la Infancia (Froebel et les Jardins d’enfants)

France

– Gimps (R.), Histoire de Pestalozzi, de sa pensée et son oeuvre

1876

Espagne

Décret royal du 31 mars qui institue, à l’École normale centrale des maîtres de Madrid, une chaire publique spéciale d’éducation enfantine, selon la méthode de Froebel

1877

Etats-Unis

– Kraus-Boelte (M.) & Kraus (J.), Kindergarten Guide, 2 vol., édité par Ernst Steiger, constructeur de matériel pédagogique

wollons2000

France

– Goldammer (H.), Méthode Froebel, le jardin d’enfants. Devoirs et occupations à l’usage des mères de famille, des salles d’asile et des écoles primaires, avec une introduction de la baronne de Marenholtz

1878

1879

Belgique

Deuxième loi organique sur l’enseignement primaire qui prévoit la possibilité d’ajouter des écoles gardiennes aux écoles primaires communales

Espagne

Inauguration de l’école enfantine modèle Jardines de la Infancia (Les jardins de l’enfance) à Madrid, qui remplace l’école modèle de Virio.

Alcantara Garcia (P.), Manuel théorique et pratique d’éducation enfantine selon la méthode des Jardins d’enfants de Froebel

France

Nomination de Pauline Kergomard à l’inspection générale des salles d’asile

22 mars 1879 – Rapport et décret relatifs aux déléguées générales pour l’inspection des salles d’asile

30 octobre 1879 – Circulaire aux préfets relative au développement des salles d’asile et au concours des municipalités à leur fondation et à leur entretien

5 novembre 1879 – Circulaire aux préfets relative à l’inspection départementale des salles d’asile

1880

Belgique

Premier programme d’inspiration frobélienne : exercices et occupations dans les écoles gardiennes communales ; institution du diplôme d’institutrice gardienne

France

8 octobre 1880 – Circulaire aux préfets relative à la nomination des femmes d’instituteurs aux fonctions d’adjointes chargées des enfants de moins de 7 ans réunis dans une classe enfantine

Allemagne

Henriette Schrader-Breymann organise la Pestalozzi-Frôbel Haus (Maison Pestalozzi-Froebel)

1881

France

16 juin 1881 – Loi établissant la gratuité absolue de l’enseignement primaire dans les écoles publiques (première loi Ferry)

2 août 1881 – Décret relatif à l’enseignement, au personnel et à l’inspection des écoles maternelles

2 août 1881 – Arrêté définissant un règlement modèle pour servir à la rédaction des règlements départementaux des écoles maternelles publiques

10 octobre 1881 – Rapport et décret relatif au traitement des directrices et sous-directrices des écoles maternelles

1882

Belgique

Organisation des examens pour le diplôme d’institutrice gardienne

Espagne

Décret royal du 17 mars : la direction des écoles enfantines confiée au femmes, création d’un Office chargé de la réglementation, de l’inspection, et de l’organisation d’un cours de formation des futures maîtresses d’écoles à l’école normale centrale des maîtresses de Madrid.

Congrès pédagogique national du 28 mai au 5 juin, l’importance de l’éducation enfantine est reconnue.

Arrêté du 28 juillet relatif à l’organisation pédagogique et aux programmes des écoles maternelles

France

Début de la revue L’École maternelle et enfantine

25 janvier 1882 – Circulaire aux préfets relative à la création d’écoles publiques de tout ordre et d’emplois dans ces écoles

28 mars 1882 – Loi sur l’enseignement primaire obligatoire (deuxième loi Ferry)

29 mai 1882 – Circulaire aux préfets relative à l’Arrêté du 26 mai 1882 déterminant les conditions de création d’emploi de deuxième adjoint(e) dans les écoles primaires publiques

12 juillet 1882 – Instruction adoptée par la Commission des bâtiments scolaires pour la construction et l’ameublement des écoles maternelles

27 juillet 1882 – Décret réorganisant l’école Pape-Carpantier

28 juillet 1882 – Arrêté réglant l’organisation pédagogique des écoles maternelles publiques et les programmes d’enseignement

29 juillet 1882 – Circulaire aux recteurs relative à la réorganisation de l’école Pape-Carpantier

1883

France

1er octobre 1883 – Circulaire qui impose l’ouverture d’une école enfantine annexe dans chaque école normale de filles

1884

Belgique

Troisième loi organique sur l’enseignement primaire

Espagne

Décret royal du 4 juillet, établissant le plan d’études des écoles enfantines : doctrine chrétienne, devoirs et règles de politesse, lettres et nombres, leçons de choses et chant.

Suppression de l’Office général des écoles enfantines et création d’un autre organisme, géré par un conseil composé de femmes de l’aristocratie.

France

21 mai 1884 – Circulaire aux préfets relative à la création d’écoles primaires de tout ordre

1886

France

30 octobre 1886 – Loi sur l’organisation de l’enseignement primaire

– Kergomard (P.), L’éducation maternelle dans l’école (première série)

1887

Belgique

Organisation de conférences pédagogiques distinctes pour les institutrices gardiennes

France

18 janvier 1887 – Décret organique de l’enseignement primaire

18 janvier 1887 – Arrêté organique de l’enseignement primaire

18 janvier 1887 – Règlement scolaire modèle pour servir à la rédaction des règlements départementaux des écoles maternelles (Annexe A de l’Arrêté Organique)

18 janvier 1887 – Instruction spéciale concernant la construction, le mobilier et le matériel d’enseignement des écoles maternelles publiques (Annexe C de l’Arrêté Organique)

18 janvier 1887 – Règlement déterminant l’organisation pédagogique et le programme des écoles maternelles (Annexe E de l’Arrêté Organique)

20 mars 1887 – Circulaire aux préfets relative aux subventions destinées à l’entretien des écoles maternelles et à la création d’écoles enfantines

17 septembre 1887 – Circulaire relative au personnel des écoles maternelles transformées en classes enfantines dans les communes de moins de 2 000 âmes

16 novembre 1887 – Circulaire aux préfets relative aux mesures de transition que comporte l’application de l’article 15 de la loi du 30 octobre 1886

1888

France

8 février 1888 – Circulaire aux préfets relative à la création des écoles facultatives

27 mai 1888 – Décret relatif au classement des écoles primaires publiques

Italie

Cavazzuti (P.), Manuale per gli asili infantili di campagna (Manuel pour les écoles enfantines de campagne)

1889

Espagne

Suppression définitive du cours spécial des maîtresses d’écoles enfantines, établi à l’école normale centrale des maîtresses de Madrid

1890

Belgique

Deuxième programme pour les écoles gardiennes communales

1892

Angleterre

Fondation du Froebel Institute College à Londres

1894

France

– Brès (S.), Jeux et occupations pour les petits, guide des mères et des institutrices

1895

Belgique

Quatrième loi organique sur l’enseignement primaire

France

– Kergomard (P.), L’éducation maternelle dans l’école (deuxième série)

Italie

Rosa et Carolina Agazzi collaborent à la salle d’asile de Mompiano (Brescia)

1898

Belgique

Première réglementation légale de la formation des institutrices gardiennes

Italie

Rosa Agazzi intervient au Congrès pédagogique italien de Turin : Ordinamento pedagogico dei giardini d’infanzia secondo il sistema Fröbel

1901

Espagne

Décret royal du 26 octobre qui fixe un plan d’étude commun à toutes les écoles

Italie

– Pasquali (P.), Il nuovo asilo (Le nouvel asile)

1902

Italie

La Commune de Brescia proclame Mompiano « Salle d’asile rurale modèle »

1904

Angleterre

– McMillan (M.), Education through the Imagination (L’Éducation grâce à l’imagination)

France

Début de publication de la revue L’Éducation enfantine

– Frapié (L.), La Maternelle (roman)

1905

Angleterre

Le ministère de l’Éducation publie les Reports on Children under five Years of Age in Public elementary Schools (Rapports sur les enfants de moins de cinq ans dans les écoles élémentaires publiques), rédigés par cinq inspectrices des écoles.

Espagne

Fondation en Catalogne par Joan Palau i Vera du premier parvulario (établissement destiné aux jeunes enfants)

France

22 février 1905 – Circulaire aux préfets et aux inspecteurs d’académie relative aux erreurs commises dans l’organisation et l’enseignement des écoles maternelles

1906

France

7 mars 1906 – Circulaire aux inspecteurs d’académie relative aux attributions respectives des inspectrices départementales des écoles maternelles et des inspecteurs primaires

1907

Italie

Maria Montessori ouvre à Rome la première Casa dei Bambini (Maison des enfants)

1908

Angleterre

Rachel et Margaret McMillan ouvrent une clinique-école à Bow

France

16 mars 1908 – Instructions relatives aux objectifs et aux programmes de l’école maternelle

1909

Italie

Montessori (M.), Metodo délia pedagogica scientifica applicato all’ autoeducazione infantile nelle case dei bambini (Méthode de la pédagogie scientifique appliquée à l’autoéducation dans la Maison des enfants)

1910

Angleterre

La clinique-école des soeurs McMillan est transférée à Dedford, ouverture d’une pouponnière aérée annexe.

Belgique

Première école normale froebelienne à Mons

France

5 mars 1910 – Circulaire aux préfets relative aux inspectrices départementales des écoles maternelles

– Kergomard (P.) & Brès (S.), L’enfant de deux à six ans

1911

Allemagne

Ouverture d’une Hochschule für Frauen à Leipzig (école supérieure pour les femmes).

Début de la publication de la revue Der Kinderhort

Italie

Giuseppina Pizzigoni ouvre une Rinnovata à Milan

– Pasquali (P.), Il nuovo espirito dell’ asilo (Le nouvel esprit de l’asile)

1912

Angleterre

Traduction du livre de Maria Montessori : The Montessori Method

France

Un cours normal d’éducation maternelle (appelé plus tard Cours Pauline Kergomard) est mis en place à l’école normale de filles de Paris

1913

Allemagne

Traduction du livre de Maria Montessori : Selbstàndige Erziehung im friïhen Kindesalter
(Autoéducation des jeunes enfants)

1914

Italie

Décret royal du 14 janvier : Istruzioni, programmi e orari per gli asili infantili e i giardini d’infanzia (Instructions, programmes et emplois du temps pour les salles d’asile et les jardins d’enfants)

1915

Espagne

Fondation à Barcelone de l’École Montessori

1917

Allemagne

Fondation de la Zentralverband katholischer Kinderhote und Kleinkinderanstalten Deutschlands (Fédération centrale des jardins d’enfants catholiques d’Allemagne)

France

Départ en retraite de Pauline Kergomard, inspectrice générale depuis 1879

1918

Angleterre

Reconnaissance officielle du concept de nursery education par l’Education Act

1919

Angleterre

– McMillan (M.), The Nursery School

Belgique

L’Etat ne subventionne que les établissements ou exercent des maîtresses ayant un certificat d’aptitude.

France

Traduction du livre Maria Montessori : La pédagogie scientifique (préface de Bernard Lapie)

1921

Belgique

Premières sections normales pour les institutrices gardiennes

France

Mme Le Saint (institutrice) crée l’Association générale des institutrices des écoles maternelles et classes enfantines publiques de France et des colonies.

15 juillet 1921 – Rapport et Décret modifiant les articles 1 à 8 du décret du 18 janvier 1887 relatifs à l’organisation des écoles maternelles et des classes enfantines

1922

Allemagne

Reichsjugendwohlfahrtsgesetz (loi relative au bien-être de la jeunesse)

Espagne

Décret royal du 2 juin, créant des écoles maternelles modèles

France

10 avril 1922 – Circulaire relative aux conditions d’ouverture des classes enfantines et au fonctionnement des classes maternelles et enfantines

22 juillet 1922 – Arrêté modifiant le règlement scolaire modèle des écoles maternelles